Retour

Actualités

WTCC Race of Argentina : Conférence de presse post-qualificative

WTCC Race of Argentina : Conférence de presse post-qualificative

07/03/2015 23:47

Les trois pilotes les plus rapides des qualifications du WTCC en Argentine, ainsi que le meilleur représentant du Trophée Yokohama, ont participé à la conférence de presse.

Présents :
José María López, Citroën Total WTCC, pole position
Yvan Muller, Citroën Total WTCC, 2e place
Sébastien Loeb, Citroën Total WTCC, 3e place
Tom Chilton, ROAL Motorsport, 1er Yokohama Drivers’ Trophy

Q: Vous avez terminé la saison 2014 dans la peau du championnat et vous endossez le costume de poleman dès le premier meeting 2015. Que ressentez-vous ?
JML : Je me sens bien, pour être honnête. Peu importe comment j’ai terminé la saison précédente, car cela ne signifie pas forcément que je reproduirai cette performance. Tout le monde travaille très dur, tous les pilotes sont compétitifs, mais nous sommes sur une piste que nous connaissons bien. Sincèrement j’espérais que le championnat démarre sur ce circuit car je peux me donner à 100%. Ce fut difficile, très chaud et nous n’avons pas et beaucoup de temps pour travailler sur la voiture hier à cause de la plus. C’est donc très important de débuter ainsi.

Q : Grâce à cette pole position vous vous élancerez en tête du peloton de la première course, demain. Quelle sera votre approche ?
JM L: Elle sera la même qu’aujourd’hui, à savoir donner le meilleur, faire corps avec la voiture et observer ce que sera la météo. Le départ est une séquence importante et ce sera particulièrement intéressant avec la chaleur. On la ressent dans la voiture et ce sera à gérer au mieux.

Q : Yvan, heureux ou frustré de cette 2e place ?
YM : Heureux, oui et non. Oui, car je n’étais que 8e au terme de la Q1, très mécontent de l’équilibre de la voiture. La piste a évolué et je n’ai pas retrouvé la bonne balance. Et non, car la deuxième place c’est bien, mais moins que la première. Ce n’est pas trop mal, mais j’espérais mieux.

Q : Quel est votre plan pour battre votre équipier demain ?
YM : J’essayerai de prendre un meilleur départ et de le garder ensuite derrière moi. Mais bon, c’est toujours plus facile à dire qu’à faire…

Q : Sébastien, quatre Citroën aux quatre première places des qualifications, qu’est-ce que cela suggère sur les performances de la C-Elysée WTCC ?
SL : Cela signifie qu’elle est bonne. Toutes les voitures débutent la saison au même poids et c’est un points de constater que nous sommes compétitifs dès le début de saison. Nous ne pouvions espérer mieux que monopoliser les quatre premières places !

Q : Vous vous êtes fait une frayeur en Q3 en mettant vos quatre roues dans l’herbe. Est-ce ce qui explique que vous ayez manqué la pole ?
SL : Je n’ai pas loupé la pole à ce moment. J’ai peut-être perdu une place dans cette figure, mais je crois qu’Yvan a commis une erreur lui aussi. En Q3 il faut attaquer si l’on veut prétendre à une bonne place. Je m’y attelais mais j’ai légèrement perdu l’arrière dans le rapide virage n°11. Ce n’est pas ainsi que l’on signe le meilleur temps. J’ai tenté, mais j’en ai un peu trop fait.

Q : Tom, compte-tenu du peu d’essais réalisés durant l’intersaison, quelle sensation cela procure de signer le meilleur temps dans le Trophée Yokohama et de se hisser à la 6e place sur la grille ?
TC : 6e, c’est la pire place possible. Nous ne marquez pas de point et vous ne pouvez même pas bénéficier de la grille inversée. Je suis donc assez déçu ! Nous n’avons par ailleurs pas beaucoup roulé cet hiver car les voitures sont revenues très tard de Macao. Nous avons cependant apporté des modifications dans le set-up et la voiture a progressé tout au long du week-end, au point d’avoir signé un chrono 1 »6 plus rapide que la deuxième Chevrolet. Je suis néanmoins frustré car nous avons chaussé trois trains de pneus neufs en Q1 et je n’ai  pu effectuer qu’une tentative en Q2 à cause du drapeau rouge provoqué par la sortie de Bennani. J’ai donc signé mon chrono avec des gommes usagées. 1’46 »7 avec de telles gommes c’est bien, mais je déteste cette 6e place !

Yann Ehrlacher a été applaudi et complimenté par ses concurrents après sa première victoire en FIA World Touring Car Championship.

Mehdi Bennani considère avoir plus que réussi la manche WTCC en Argentine en montant sur son troisième podium de 2017 pour rester fermement dans la lutte pour le titre du FIA World Touring Car Championship.

Le quadruple Champion WTCC Yvan Muller n’est pas surpris que son neveu, Yann Ehrlacher, se soit imposé en FIA World Touring Car Championship. Il a révélé qu’il s’attendait à voir le pilote de 21 ans monter sur la plus haute marche du podium.

La bataille pour le titre en Trophée WTCC s’est intensifiée à l’occasion de la visite du FIA World Touring Car Championship en Argentine la semaine dernière.

Esteban Guerrieri a profité de la manche du FIA World Touring Car Championship disputée chez lui pour réaliser l’un de ses meilleurs week-ends en WTCC jusqu’à présent, avec une troisième et une quatrième place lors des deux courses sur le Circuit de Termas de Río Hondo.

Yann Ehrlacher a décroché sa toute première victoire en FIA World Touring Car Championship lors de la manche argentine du WTCC, convertissant sa première pole position en carrière en une victoire pour lui et son équipe privée RC Motorsport.