Retour

Actualités

WTCC Race of China : cinq raisons d’être impatient

WTCC Race of China : cinq raisons d’être impatient

21/09/2015 08:00

Shanghai accueille ce week-end (25-27 septembre) les 19e et 20e manches de la saison 2015 du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme. A quelques jours de la ROSNEFT WTCC Race of China, voici cinq raisons d’être excité.

1 : Les dépassements seront légions
La Chine promet de mettre en scène de nombreux dépassements, dimanche, à en croire le pilote Citroën’s WTCC Ma Qing Hua, double vainqueur dans le championnat. S’agissant d’un pilote natif de Shanghai, on serait tenté de le croire.

2 : Citroën pourrait faire la fête
Citroën est en voie de décrocher son deuxième titre Constructeurs consécutif, et quel meilleur endroit pour le célébrer que de l’accrocher dans le premier marché industriel automobile mondial ?

3 : Les rivaux se rebiffent
Tiago Monteiro et Rob Huff, tout particulièrement, ont démontré au Japon l’excellente forme de Honda et LADA.

4 : Michelisz s’affirme
Le pilote indépendant qui porte les couleurs de Honda a devancé ses rivaux pour signer la pole position sur le Twing Motegi. Le Hongrois pourrait donc être un fois encore un sérieux prétendant dans cet exercice.

5 : L’étoile Lapierre peut scintiller encore davantage
Après avoir impressionné lors de ses débuts au Japon, Nicolas Lapierre poursuit sa nouvelle aventure en WTCC à Shanghai, où le Français espère à nouveau briller au sein de l’écurie LADA.

Rob Huff reste en lutte pour le titre FIA World Touring Car Championship mais il lui faudra inscrire de gros points lors de la reprise en Chine à l’automne après une frustrante course WTCC en Argentine, le week-end dernier, qui l’a relégué à 65 points du leader Tiago Monteiro.

Yann Ehrlacher, qui a remporté sa toute première victoire en FIA WTCC en Argentine le week-end dernier, est le neveu de 21 ans d’Yvan Muller, quadruple Champion WTCC.

Un nouveau format marque le retour très attendu de Macao au calendrier du FIA World Touring Car Championship en fin de saison.

Yann Ehrlacher a été applaudi et complimenté par ses concurrents après sa première victoire en FIA World Touring Car Championship.

Mehdi Bennani considère avoir plus que réussi la manche WTCC en Argentine en montant sur son troisième podium de 2017 pour rester fermement dans la lutte pour le titre du FIA World Touring Car Championship.

Le quadruple Champion WTCC Yvan Muller n’est pas surpris que son neveu, Yann Ehrlacher, se soit imposé en FIA World Touring Car Championship. Il a révélé qu’il s’attendait à voir le pilote de 21 ans monter sur la plus haute marche du podium.