Retour

Actualités

WTCC Race of Japan : les 5 faits marquants

WTCC Race of Japan : les 5 faits marquants

16/09/2015 23:04

De retour en piste après avoir profité du break estival, les concurrents du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme ont animé la JVC KENWOOD WTCC Race of Japan, organisée sur le Twin Ring Motegi, avec de spectaculaires dépassements. Voici les cinq principaux faits marquants du meeting.

1 : Twin Ring Motegi est idéal pour les dpéssements
Confirmant la décision de remplacer Suzuka par le Twin Ring Motegi, ce circuit a permis d’observer de très nombreuses manœuvres de dépassements.

2 : Un pilote du Mans s’immisce parmi les stars du WTCC
Nicolas Lapierre a marqué des points dès ses débuts en WTCC avec LADA. Il prouve ainsi qu’un pilote d’endurance, spécialiste des 24 Heures du Mans (dont il remporta cette année la catégorie LM P2) peut s’adapter aisément aux courses très exigeantes du WTCC.

3 : Honda peut jouer devant
La superbe pole position décrochée par Norbert Michelisz lors de la JVC KENWOOD WTCC Race of Japan souligne les progrès réalisés par Honda durant la trêve estivale.

4 : L’expérience mène au succès
Tiago Monteiro prenait son 201e départ lorsqu’il a offert à Honda une victoire très populaire à domicile.

5 : Un abandon moins difficile à vivre
Contraint de jeter l’éponge dès la fin du premier tour de la deuxième course japonaise, José María López pouvait craindre pour son leadership au championnat. Au lieu de cela, il repart nanti d’une avance de 74 points sur Yvan Muller (qui lui non plus ne marqua pas de point dans cette manche) alors qu’elle était de 55 à son arrivée sur le Twin Ring Motegi.

Yann Ehrlacher a été applaudi et complimenté par ses concurrents après sa première victoire en FIA World Touring Car Championship.

Mehdi Bennani considère avoir plus que réussi la manche WTCC en Argentine en montant sur son troisième podium de 2017 pour rester fermement dans la lutte pour le titre du FIA World Touring Car Championship.

Le quadruple Champion WTCC Yvan Muller n’est pas surpris que son neveu, Yann Ehrlacher, se soit imposé en FIA World Touring Car Championship. Il a révélé qu’il s’attendait à voir le pilote de 21 ans monter sur la plus haute marche du podium.

La bataille pour le titre en Trophée WTCC s’est intensifiée à l’occasion de la visite du FIA World Touring Car Championship en Argentine la semaine dernière.

Esteban Guerrieri a profité de la manche du FIA World Touring Car Championship disputée chez lui pour réaliser l’un de ses meilleurs week-ends en WTCC jusqu’à présent, avec une troisième et une quatrième place lors des deux courses sur le Circuit de Termas de Río Hondo.

Yann Ehrlacher a décroché sa toute première victoire en FIA World Touring Car Championship lors de la manche argentine du WTCC, convertissant sa première pole position en carrière en une victoire pour lui et son équipe privée RC Motorsport.