Retour

Actualités

WTCC Race of Thailand : cinq raisons d’être excités

WTCC Race of Thailand : cinq raisons d’être excités

30/10/2015 08:00

Pour la première fois depuis sa création, le Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme se produira en terre Thaïlandaise. Voici cinq raisons d’être excité à l’aube de ce baptême sur le Chang International Circuit.

1 : Des équipiers chez Citroën en lice pour la place de vice-champion WTCC
Alors que José María López est quasiment assuré de remporter le titre WTCC, ses équipiers Yvan Muller et Sébastien Loeb sont engagés dans une lutte farouche pour la deuxième place du championnat, le premier possédant pour l’heure 39 points d’avance à son arrivée en Thaïlande.

2 : Le WTCC apprécie les longues lignes droites
La plus longue ligne droite du Chang International Circuit mesure un kilomètre, offrant au virage n°3 une formidable opportunité de dépasser.

3 : Sritrai marquera l’Histoire du WTCC
Il aura fallu un peu plus d’une décennie pour qu’un pilote Thaïlandais se présente sur la grilles de départ du WTCC, mais ce sera désormais chose faite pour Tin Sritrai qui représentera son pays, lors des deux courses à Buriram, au volant d’une Chevrolet du Campos Racing Chevrolet.

4 : Course au crépuscule, une première pour le WTCC
La deuxième manche, dimanche, sera la première de l’Histoire du WTCC à se dérouler au crépuscule. Le gage d’un magnifique spectacle télévisuel.

5 : LADA, délesté, veut survoler
Le trio de LADA Vesta TC1 évoluera sans poids de compensation en Thaïlande. Nicky Catsburg (en photo), Rob Huff et Nicolas Lapierre peuvent donc ambitionner de solides résultats.

Yann Ehrlacher a été applaudi et complimenté par ses concurrents après sa première victoire en FIA World Touring Car Championship.

Mehdi Bennani considère avoir plus que réussi la manche WTCC en Argentine en montant sur son troisième podium de 2017 pour rester fermement dans la lutte pour le titre du FIA World Touring Car Championship.

Le quadruple Champion WTCC Yvan Muller n’est pas surpris que son neveu, Yann Ehrlacher, se soit imposé en FIA World Touring Car Championship. Il a révélé qu’il s’attendait à voir le pilote de 21 ans monter sur la plus haute marche du podium.

La bataille pour le titre en Trophée WTCC s’est intensifiée à l’occasion de la visite du FIA World Touring Car Championship en Argentine la semaine dernière.

Esteban Guerrieri a profité de la manche du FIA World Touring Car Championship disputée chez lui pour réaliser l’un de ses meilleurs week-ends en WTCC jusqu’à présent, avec une troisième et une quatrième place lors des deux courses sur le Circuit de Termas de Río Hondo.

Yann Ehrlacher a décroché sa toute première victoire en FIA World Touring Car Championship lors de la manche argentine du WTCC, convertissant sa première pole position en carrière en une victoire pour lui et son équipe privée RC Motorsport.