Retour

Actualités

WTCC Race of Thailand : cinq raisons d’être excités

WTCC Race of Thailand : cinq raisons d’être excités

30/10/2015 08:00

Pour la première fois depuis sa création, le Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme se produira en terre Thaïlandaise. Voici cinq raisons d’être excité à l’aube de ce baptême sur le Chang International Circuit.

1 : Des équipiers chez Citroën en lice pour la place de vice-champion WTCC
Alors que José María López est quasiment assuré de remporter le titre WTCC, ses équipiers Yvan Muller et Sébastien Loeb sont engagés dans une lutte farouche pour la deuxième place du championnat, le premier possédant pour l’heure 39 points d’avance à son arrivée en Thaïlande.

2 : Le WTCC apprécie les longues lignes droites
La plus longue ligne droite du Chang International Circuit mesure un kilomètre, offrant au virage n°3 une formidable opportunité de dépasser.

3 : Sritrai marquera l’Histoire du WTCC
Il aura fallu un peu plus d’une décennie pour qu’un pilote Thaïlandais se présente sur la grilles de départ du WTCC, mais ce sera désormais chose faite pour Tin Sritrai qui représentera son pays, lors des deux courses à Buriram, au volant d’une Chevrolet du Campos Racing Chevrolet.

4 : Course au crépuscule, une première pour le WTCC
La deuxième manche, dimanche, sera la première de l’Histoire du WTCC à se dérouler au crépuscule. Le gage d’un magnifique spectacle télévisuel.

5 : LADA, délesté, veut survoler
Le trio de LADA Vesta TC1 évoluera sans poids de compensation en Thaïlande. Nicky Catsburg (en photo), Rob Huff et Nicolas Lapierre peuvent donc ambitionner de solides résultats.

Tom Coronel et son frère jumeau Tim ont terminé le monumental Rallye Dakar en Amérique du Sud, rejoignant la fin de la dernière étape à Cordoba, hier en Argentine, juste en-dehors du top 30.

Tiago Monteiro, vainqueur de courses WTCC et candidat au titre lors de la dernière saison du FIA World Touring Car Championship en 2017, a reçu le prix du mérite sportif au Portugal.

Comtoyou Racing a confirmé son deuxième concurrent en FIA World Touring Car Cup en deux jours avec l’addition d’Aurélien Panis à son équipe pour la campagne WTCR 2018.

WTCR Q&R : Denis Dupont

18/01/2018 12:00 - 2017

Le pilote belge de 25 ans portera les espoirs d’une nation sur ses épaules – et sur son Audi RS3 LMS du Comtoyou Racing -, alors qu’il disputera la saison inaugurale de la FIA World Touring Car Cup pour le RACB National Team. Voici ce qu’il avait à dire.

Le pilote belge de 25 ans portera les espoirs d’une nation sur ses épaules – et sur son Audi RS3 LMS du Comtoyou Racing -, alors qu’il disputera la saison inaugurale de la FIA World Touring Car Cup pour le RACB National Team. Voici ce qu’il avait à dire.

La fédération belge du sport automobile, le RACB, a désigné le nouveau championnat FIA World Touring Car Cup (WTCR) comme l’ultime étape de développement pour son jeune pilote, et jeune star de la discipline, Denis Dupont.

L’homme derrière le projet Honda Civic Type R TCR espère que plusieurs exemplaires de la voiture seront sur la grille lorsque la saison inaugurale de la FIA World Touring Car Cup débutera au Maroc le 7 avril.