Retour

Actualités

WTCC Race of Thailand : l’essentiel

WTCC Race of Thailand : l’essentiel

20/10/2015 12:00

A dix jours du coup d’envoi de l’édition inaugurale de la WTCC Race of Thailand, voici les principaux faits majeurs de l’avant-dernière manche du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme.

LE LIEU
Le moderne et scintillant Chang International Circuit est l’un des cinq nouveaux tracés inscrits au calendrier WTCC 2015, conçu selon les standards de la FIA et de la FIM, la fédération motocycliste. Sa construction a débuté en 2013 et le site comprend également le stade de football qui héberge le Buriram United FC. Il doit son nom au sponsorship qui le lie à un brasseur thaïlandais.

LA VILLE D’ACCUEIL
Buriram, qui signifie « cité de la joie » en Thaï, est situé à 410 kilomètres au nord-est de Bangkok, la capitale.

LE CIRCUIT
Longueur : 4,554 kilomètres
Virages : 12
Distance de course en WTCC : 2 x 11 tours
Record du tour (qualifications): Première édition
Record du tour (course): Première édition

LE PROGRAMME
L’action en piste sera regroupée sur deux journées, avec les tests et les essais libres 1 et 2 organisés le samedi 31 octobre, puis les qualifications et les deux courses de 11 tours le dimanche 1er novembre.

LA GRILLE DE DÉPART
19 pilotes sont engagés pour les deux manches du dimanche 1er novembre. Parmi eux le leader du championnat José María López (Citroën), le prétendant au Trophée Yokohama Norbert Michelisz (Honda), l’ancien champion WTCC Rob Huff (LADA) et le héro local, débutant en WTCC, Tin Sritrai (Chevrolet).

LE SAVIEZ-VOUS ?
Le circuit a été conçu pour offrir la meilleure vue possible sur la piste à la tribune principale pouvant accueillir 50 000 spectateurs. Les stands, de manière inhabituelle, sont ainsi situés sous ces gradins.

Cliquez ici pour visionner une courte vidéo de présentation.

Tom Chilton s’attend à ce que lui et ses collègues pilotes du WTCC assimilent le tout nouveau circuit du Ningbo International Speedpark en deux tours.

Le Castrol Honda World Touring Car Team a publié un nouveau communiqué au sujet de son pilote et leader du WTCC Tiago Monteiro. Voici le texte.

Ma Qing Hua reviendra en FIA World Touring Car Championship lors de la WTCC Race of Macau au volant d’une Citroën du Sébastien Loeb Racing. Ce faisant, il renouera un partenariat qui avait engendré deux victoires dont l’une fut la première d’un pilote chinoise dans un championnat du monde de la FIA.

Ryo Michigami a révélé quelques-uns des challenges auxquels il a dû faire face – et à surmonter – depuis qu’il a fait ses débuts en WTCC il y a douze mois.

WTCC Q&R : Julie Lespagnol

20/09/2017 18:00 - 2017

Avec le Polestar Cyan Racing, l’équipe officielle Volvo en FIA World Touring Car Championship, engagée dans une bataille serrée avec Honda pour le convoité titre constructeurs, l’écurie s’appuie de plus en plus sur l’expertise de son personnel technique pour gagner un avantage. Et Julie Lespagnol, ingénieure de 28 ans originaire de Metz, joue un rôle clé dans la campagne de la structure suédoise en quête de titre mondial.

Avec le Polestar Cyan Racing, l’équipe officielle Volvo en FIA World Touring Car Championship, engagée dans une bataille serrée avec Honda pour le convoité titre constructeurs, l’écurie s’appuie de plus en plus sur l’expertise de son personnel technique pour gagner un avantage. Et Julie Lespagnol, ingénieure de 28 ans originaire de Metz, joue un rôle clé dans la campagne de la structure suédoise en quête de titre mondial.

Le pilote WTCC Rob Huff a reçu un accueil digne d’un héros pour son retour en British Touring Car Championship à Silverstone le week-end dernier, où il remplaçait au pied levé son ami, et rival en WTCC, Tom Chilton.